DU Prévention Vulnérabilités Numériques Humaines

  • Diplôme d'Université (DU)
  • BAC +3
  • Faculté Droit, Économie & Gestion
  • Vannes
  • Prévention Vulnérabilités Numériques Humaines

Présentation

Objectifs

La création de cette formation répond à l’absence du domaine cognitif dans le panel de formations spécialisées en cyber sécurité.

Ce DU vise, par des études de cas, des expériences et du suivi de l’actualité, à repérer les stratégies mises en place par les acteurs pour capter, fidéliser et influencer les utilisateurs du numérique.

Ces mécanismes de captologie fréquents et récurrents, utilisés lors d’attaques de réputation ou de surveillance concurrentielle, sont ici étudiés pour être mieux déjoués.

 

Public visé :

La formation concerne les anciens CIL (correspondant Informatique et Liberté) et les nouveaux DPO (data privacy officer), les informaticiens et développeurs, les responsables de marque, les chargés d’affaires et responsables de marché mais aussi les acteurs de la communication digitale et les community managers.

 

Le + de la formation :

La vocation pratique de ce D.U. permet d’offrir aux bénéficiaires un panel d’outils concrets.

Savoir-faire et compétences

  • Réaliser un bilan de l’état de vulnérabilité numérique d’une organisation au vu des pratiques informationnelles et fonctionnelles de ses membres
    Structures concernées : entreprise privée, association, collectivité territoriale, structure publique ou étatique.
  • Identifier les priorités en termes d’actions correctives et préventives :
    - pour augmenter le degré de protection numérique de l’organisation
    - pour développer la prise de conscience des enjeux d’une bonne hygiène numérique auprès des publics des personnels et des collaborateurs

Contenu de la formation

Durée : 120 h à raison de 2 jours/mois sur 8 mois

Modalités pédagogiques :

Les enseignements sont réalisés sous forme d'enseignements théoriques avec études de cas, expériences et suivi de l’actualité

Contrôle des connaissances

La formation permet l’obtention d’un diplôme d'université sous réserve de satisfaire aux modalités d’évaluation des connaissances et compétences en contrôle continu et examen terminal.

Modalités de formation

  • Formation continue diplômante

Programme

Organisation de la formation
    • UE1-Théorie des comportement indiv. sociaux et orga. [KW5DA73D] (6.0 crédits ECTS)
    • UE2 - Méthodologies de segmentation et de ciblages groupes [KW5DAT7F] (6.0 crédits ECTS)
    • UE4- Analyser failles et vulnérabilités [KW5DCWFW] (6.0 crédits ECTS)
    • UE5- Anticipattion, prévention et résilience [KW5DE2FT] (6.0 crédits ECTS)
    • Langues B et C pour étudiants Tchèques [KWW8S6KJ]
    • Allemand N01 débutant [LAL1103T]
    • Langues B et C pour étudiants allemands [KWW8S6T6] (5.0 crédits ECTS)
    • Langues B et C pour étudiants français [KWW8S72B] (5.0 crédits ECTS)
    • Traduction et rédaction en allemand [THA2102T]

Admission

Condition d'accès

Pour candidater : RDV sur le site internet de la Faculté : www.facultedseg.univ-ubs.fr

1°) Étape d’admissibilité : Les postulants doivent compléter un dossier sur la plateforme e-candidature
2°) Étape d’admission : les postulants retenus, après étude de leur dossier, sont invités à un entretien avec les enseignants responsables de la formation.

 

Tarifs 2021 :

Coût de la formation : 3 257 €.
Droits d’inscription : 243 € pour l’année

Pré-requis nécessaires

Le candidat doit :

  • disposer d'un niveau 6 (licence ou équivalent)
  • Bénéficier d’une expérience professionnelle dans une organisation où la transformation numérique a été mise en place et/ou est en cours de mise en place ou avoir le projet de travailler dans une organisation où la numérisation des outils, des pratiques et des supports est une contrainte d’adaptation aux besoins des clients et usagers visés.
  • Proposer une rédaction personnelle sur la présentation d’un cas organisationnel et/ou un épisode de l’histoire locale ou mondiale récente (attaque d’un pays, cas de manipulation de vote tel Cambridge Analytica, cyber attaque du Quotidien Ouest France, etc.).
    Dans sa rédaction (10 pages maximum, T12, interligne1,5), le candidat doit exposer sa perception argumentée de la place de la vulnérabilité humaine et proposer a posteriori des actions qui auraient pu remédier à certaines des vulnérabilités humaines qu’il a relevées et qu’il jugerait prioritaire de prévenir.
    Cette rédaction sera accompagnée d’une lettre de motivation, d’un CV et d’une copie de l’ensemble des diplômes.

Débouchés et métiers visés

Insertion professionnelle

À l’issue de la formation, les professionnels formés seront en capacité de se positionner comme des conseillers extérieurs ou des managers internes qui pourront organiser, exécuter et superviser la réalisation des bilans de la vulnérabilité numérique humaine des organisations qui les solliciteront.
Sur la base des analyses et bilans ainsi effectués, ils pourront proposer des plans de mesures correctives à court terme et des programmes de prévention à long terme pour réduire les vulnérabilités identifiées dans ces organisations.