Plan de relance

Le plan de relance sur le champ de la transition énergétique du patrimoine ÉtatDans le cadre du Plan de relance de l'économie déployé par le Gouvernement, l'État a décidé d'engager un vaste programme de rénovation des bâtiments publics visant à soutenir le secteur de la construction et à réduire l'empreinte énergétique des bâtiments publics.

L’appel à projets a ainsi été lancé en septembre 2020 par l’État, avec une enveloppe de 2,7 milliards d'euros consacrée à ces opérations de rénovation énergétique.

 


Les dossiers de candidatures étaient à remonter pour le 8 octobre et les lauréats ont été désignés début décembre 2020.
L’analyse des projets proposés s’est faite sur :

  • La célérité avec laquelle les commandes et les travaux pourraient se faire
  • Les gains énergétiques attendus en lien avec l’investissement à effectuer

L’Université Bretagne Sud s’est pleinement mobilisée sur cet appel à projets avec l’ambition d’accélérer sa transition énergétique et de participer à aider le secteur du BTP.

Les opérations lauréates pour l’UBS

L’UBS a été retenue sur trois de ses projets :

  • La réhabilitation énergétique du bâtiment Yves Coppens sur le campus de Tohannic à Vannes, pour un montant de 3.750.000 €
  • La migration de l'éclairage en led du bâtiment Sciences 2 à Lorient pour un montant de 77.000 €
  • La migration de l'éclairage en led du bâtiment Kerjulaude à Lorient pour un montant de 33.000 €

Le contenu des opérations retenues et les gains attendus

La réhabilitation énergétique du bâtiment Yves Coppens à Vannes comprend les actions suivantes :

  • Réfection de l’isolation et de l’étanchéité des toitures-terrasses
  • Remplacement des menuiseries extérieures
  • Isolation thermique par l'extérieur des façades
  • Remplacement des chaudières par les modèles les plus performants
  • Installation de panneaux photovoltaïques en toitures
  • Migration de l'éclairage intérieur et extérieur en led
  • Isolation des vides-sanitaires

Ces travaux permettront de réduire de 45% les consommations d’énergie actuelles, avec une économie annuelle de 675 MWh/an. Les émissions de gaz à effet de serre seront également réduites de 25%, représentant une économie annuelle de 60 tonnes de CO2.

 

La migration de l'éclairage en led du bâtiment Sciences 2 à Lorient porte sur le remplacement de tous les points lumineux intérieurs du site. Ces travaux permettront une réduction de 10 % les consommations d’énergie actuelles, avec une économie annuelle de 40 MWh/an. Les émissions de gaz à effet de serre seront également réduites de 5 %, représentant une économie annuelle de 4 tonnes de CO2.

 

La migration de l'éclairage en led du bâtiment Kerjulaude à Lorient porte sur le remplacement de tous les points lumineux intérieurs du site. Ces travaux permettront une réduction de 5 % les consommations d’énergie actuelles, avec une économie annuelle de 15 MWh/an. Les émissions de gaz à effet de serre seront également réduites de 3 %, représentant une économie annuelle de 1,5 tonne de CO2.

L’avancement des projets

Réhabilitation énergétique du bâtiment Yves Coppens à Vannes

  • Le marché de maîtrise d’œuvre a été passé fin janvier dernier, de même que les missions de contrôle technique et de coordination sécurité et protection de la santé
  • Les travaux de migration des éclairages extérieurs ont été accomplis en mars
  • La migration des éclairages intérieurs a débuté en février et devrait se terminer en mai
  • Les autres types de travaux sont prévus de débuter dès juin prochain, à l’issue des consultations d’entreprises en cours.

L’objectif, en termes de calendrier, est une réalisation des travaux sur 2021.

 

Migration de l'éclairage en led du bâtiment Sciences 2 à Lorient
Les travaux ont débuté en février 2021 et devraient être terminés en mai prochain.

 

Migration de l'éclairage en led du bâtiment Kerjulaude à Lorient
Les travaux ont été accomplis sur février-mars 2021.